14/12/2011

Jean 1.1 Prologue


 

    

1.1-18  Le Verbe s'est fait chair

  

L'introduction de cette « lettre de bonne nouvelle » en est aussi le résumé. Nous y lisons ce qui est dès avant la création, et sommes placés ensuite devant la première venue du Seigneur Jésus, son incarnation. Nous y apprenons ce que Jésus a fait connaître aux hommes : Dieu désire introduire tout homme dans une relation positive avec Lui.

Note : Nous avons préféré utiliser l'expression "Verbe" en place de "Parole" en raison du genre masculin du grec "logos", comme aussi du mot hébreu correspondant.
 

1    1 Au commencement était le Verbe; le Verbe était auprès de Dieu; le Verbe était Dieu. 2 Il était au commencement auprès de Dieu. 3 Tout est venu à l'existence par lui, et rien n'est venu à l'existence sans lui, de ce qui est venu à l'existence. 4 En lui était vie, et la vie était la lumière des humains. 5 La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres n'ont pas pu la saisir. 
  
   6 Survint un homme, envoyé de Dieu, du nom de Jean. 7 Il vint comme témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous croient par lui. 8 Ce n'est pas lui qui était la lumière ; il venait rendre témoignage à la lumière. 9 Le Verbe était la vraie lumière, celle qui éclaire tout humain ; il venait dans le monde. 10 Il était dans le monde, et le monde est venu à l'existence par lui, mais le monde ne l'a jamais connue. 11 Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli ; 12 mais à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu - à ceux qui mettent leur foi en son nom. 13 Ceux-là sont nés non pas du sang, ni d'une volonté de chair, ni d’une volonté d'homme, mais de Dieu.
    
   14 Le Verbe est devenu chair ; il a fait sa demeure parmi nous, et nous avons vu sa gloire, une gloire de Fils unique issu du Père ; il était pleine de grâce et de vérité. 15 Jean lui rend témoignage, il s'est écrié : C'était de lui que j'ai dit : Celui qui vient derrière moi est passé devant moi, car, avant moi, il était. 16 Nous, en effet, de sa plénitude, nous avons tous reçu, et grâce pour grâce ; 17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. 18 Personne n'a jamais vu Dieu; celui qui l'a annoncé, c’est le Dieu Fils unique qui est sur le sein du Père.

  • « La Parole était Dieu » établit la divinité de Christ ; lisons également Jean 10.30; Col.1.19, 2.9, Hébr.1.1-8.
  • La Parole, la Vie, la Lumière : que nous révèlent ces titres du Seigneur quant à sa personne et quant à son œuvre ?
  • Que sont les ténèbres, qui est dans les ténèbres ? Lisons aussi Jean 3.17-21, 8.12, 9.5, 12.46.
  • Comment est exprimé le rejet du Seigneur Jésus ? Versets 5,10,11.
  • Dans quelle relation avec Dieu est introduit celui qui a reçu le Seigneur Jésus comme son Sauveur ? Lire Rom.8.16, Gal.4.6 et 1 Jean .3.1.
  • Comment Jean l'évangéliste peut-il affirmer avoir vu la gloire de Jésus ? Lire Matt.17.1-8 ; Marc 9.2-8 ; Luc 9.28-36 ; 1 Pier.1.17.
  • Pourquoi Jean le baptiseur dit-il que Jésus était avant lui ?
  • « La grâce et la vérité vinrent par Jésus-Christ » (verset 17). Il y a donc des révélations nouvelles dans le Nouveau Testament. Lire Matt.13.52, Gal.3.12-14, Hébr.2.9, 7.18-19, 8.6, 11.40.

Ainsi Dieu, en Jésus, s'approche de nous et nous invite (Hébr.1.1-4). Il fait connaître son plan d'amour et apporte la grâce par Celui qui est appelé « La Lumière du monde » (Jean 8.12) et aussi « La Vie » (Jean 11.25 ; 14.6).


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

18:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 1.19 Jean le Baptiseur


 

     

1.19-34   Le témoignage de Jean le Baptiseur

Ce témoignage n’est pas passé inaperçu. Les Pharisiens firent une enquête touchant Jean le baptiseur (verset 24). Jean leur parle simplement de son service : « préparer la venue du Messie ». Ce service était annoncé clairement par le prophète Esaïe (ou Isaï) dans l’Ancien Testament (Esaïe 40.3). Le lendemain, Jean le baptiseur voit Jésus et certifie qu’Il est le Christ annoncé par les Ecritures, l’Ancien Testament, et attendu par le peuple d’Israël.

    19 Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : Toi, qui es-tu ? 20 Il le reconnut, il ne le nia pas, il reconnut : Moi, je ne suis pas le Christ. 21 Ils lui demandèrent : Alors quoi ? Toi, es-tu Elie ? Il dit: je ne le suis pas. - Est-ce toi qui es le Prophète ? Il répondit : Non. 22 Ils lui dirent alors : Qui es-tu ? - que nous puissions donner une réponse à ceux qui nous ont envoyés ! Que dis-tu de toi-même ? 23 Il dit : Moi, je suis celui qui crie dans le désert : Rendez droit le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Esaïe. 

    24 Ceux qui avaient été envoyés de chez les pharisiens lui demandèrent : 25 Pourquoi donc baptises-tu, si, toi, tu n'es ni le Christ, ni Elie, ni le Prophète ? 26 Jean leur répondit : Moi, je baptise dans l'eau; au milieu de vous, il en est un que vous ne connaissez pas 27 et qui vient derrière moi ; moi, je ne suis pas digne de délier la lanière de sa sandale. 

    28 Cela se passait à Béthanie, de l'autre côté du Jourdain, là où Jean baptisait. Ce que Jean le Baptiseur dit de Jésus 
  
    29 Le lendemain, il voit Jésus venir à lui et dit : Voici l'agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. 30 C'est à son sujet que, moi, j'ai dit : Derrière moi vient un homme qui est passé devant moi, car, avant moi, il était ; 31 moi-même, je ne le connaissais pas; mais si je suis venu baptiser dans l'eau, c'est pour qu'il se manifeste à Israël. 32 Jean rendit ce témoignage : J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui ; 33 moi-même, je ne le connaissais pas ; c'est celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau qui m'a dit : Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit saint. 34 Moi-même, j'ai vu et j'ai témoigné que c'est lui le Fils de Dieu.

  • Refusant les titres qui lui étaient présentés, quel nom se donnait Jean le baptiseur ?
  • Qu'exprime cette parole : « Faites droit le chemin du Seigneur » ?
  • Pourquoi Jean dit-il qu'il crie dans le désert ?
  • Quel est le double témoignage rendu par Jean au sujet du Seigneur Jésus, quels titres lui donne-t-il ? Versets 29 et 34.
  • Qu'évoque le titre « Agneau de Dieu » donné au Seigneur Jésus ? Voir aussi 1 Cor.5.7 ; 1 Pier.1.19-21.
  • Comment Jean a-t-il reconnu le Christ, lorsque Jésus s’est trouvé près de lui ?
  • Lorsque Jésus est allé auprès de Jean pour être baptisé, une voix a été entendue. Lisons Matt.3.16-17.

Des Juifs allaient donc à Jean le baptiseur pour être baptisés, « faire droit le chemin du Seigneur » ou autrement dit, pour se préparer à recevoir le Christ, dans la repentance, la reconnaissance de leurs péchés. Jésus, qui est sans péché (2 Cor.5.21 ; 1 Pier.2.22 ; 1 Jean 3.5), est allé au baptême de Jean pour s’associer à ceux qui s’approchaient de Dieu.


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

16:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 1.35 Viens et vois


 
 
1.35-42   Jésus t'appelle : « Viens et vois »
  
Jean le baptiseur va s'effacer, tandis que le Christ, le Seigneur Jésus, paraît (voir Jean 3.30). Les premiers disciples sont rassemblés par Jésus et le suivent.
  
   35 Le lendemain, Jean était de nouveau là, avec deux de ses disciples ; 36 il regarda Jésus qui passait et dit : Voici l'agneau de Dieu. 37 Les deux disciples entendirent ces paroles et suivirent Jésus. 38 Jésus se retourna, vit qu'ils le suivaient et leur dit : Que cherchez-vous ? Ils lui dirent: - ce qui se traduit : Maître - où demeures-tu ? 39 Il leur dit : Venez et vous verrez. Ils vinrent et virent où il demeurait; ils demeurèrent auprès de lui ce jour- là. C'était environ la dixième heure.
    
    40 André, frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu Jean et qui avaient suivi Jésus. 41 Il trouve d'abord son propre frère, Simon, et il lui dit : Nous avons trouvé le Messie - ce qui se traduit: le Christ. 42 Il le conduisit vers Jésus. Jésus le regarda et dit : Toi, tu es Simon, fils de Jonas ; eh bien, tu seras appelé Céphas - ce qui se traduit: Pierre.

  

  • Pourquoi les deux disciples auquel Jean le baptiseur dit « Voilà l'Agneau de Dieu » le quittent-ils ?
  • Quelle est la demande des disciples au Seigneur ? Qu’est-ce que le Seigneur leur répond ?
  • La disciples ont reconnu en Jésus le Christ. Quelle est leur démarche vis-à-vis de leurs proches ? Lire aussi Luc 8.3.
Jean a préparé le chemin pour que les Juifs reconnaissent le Seigneur Jésus et le suivent. Qu'avons-nous à faire ? Suivre le Seigneur. Comment ? En apprenant à le connaître par la lecture de la Parole de Dieu, et en nous attendant à Lui pour nous guider dans le chemin.

 
 


Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

15:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 1.43 Suis-moi !


 
 
    
1.43-51   Jésus dit : "Suis-moi"

Le lendemain, le Seigneur rencontre Philippe et lui dit « Suis-moi ». Nous voyons Philippe suivre le Seigneur et appeler Nathanaël, affirmant en termes simples et clairs sa foi …
  
   43 Le lendemain, il voulut se rendre en Galilée, et il trouve Philippe. Jésus lui dit : Suis-moi. 44 Philippe était de Bethsaïda, la ville d'André et de Pierre. 45 Philippe trouve Nathanaël et lui dit : Celui au sujet duquel ont écrit Moïse, dans la Loi, et les prophètes, nous l'avons trouvé : c'est Jésus de Nazareth, fils de Joseph. 46 Nathanaël lui dit : Quelque chose de bon peut-il venir de Nazareth ? Philippe lui dit : Viens voir. 
  
   47 Jésus vit Nathanaël venir à lui, et il dit de lui : Voici un véritable Israélite, en qui il n'y a pas de ruse. 48 Nathanaël lui dit : D'où me connais-tu ? Jésus lui répondit : Avant que Philippe t'appelle, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. 49 Nathanaël reprit : Rabbi, c'est toi qui es le Fils de Dieu, c'est toi qui es le roi d'Israël. 50 Jésus lui répondit : Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois ? Tu verras des choses plus grandes encore ! 51 Et il lui dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme.
  
  • Comment Jésus connaissait-il Nathanaël avant même de l'avoir vu ? Et qu’en est-il de nous-mêmes ?
  • Quels titres Nathanaël donne-t-il au Seigneur ? Lire Psaume 2.7, verset repris en Actes 13.33, Hébreux 1.5 et 5.5.
  • Sous quel nom le Seigneur se présente-t-il lui-même ? Psaume 8.4.
  • Qu’annonce le Seigneur à celui qui croit ?
Philippe conduit Nathanaël au Seigneur. Nathanaël se trouve auprès du Seigneur, parle avec Lui : il connaît le Seigneur et est connu de Lui ! Tout comme Nathanaël, le Seigneur nous connaît avant même que nous ne l'ayons rencontré, et il nous appelle à Lui. Il nous dit : « Venez à moi » (Matthieu 11.28).


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

14:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 2.1 La noce de Cana


 
 

    
2.1-12   La noce de Cana

Celui qui vient du ciel s'associe à une fête de mariage ! Dans ce passage, il y a diverses choses à considérer, mais nous pouvons simplement nous arrêter sur la simplicité de l'homme Christ Jésus qui, devant le constat qu'il manque de vin - image de la joie - apporte une joie nouvelle et meilleure.
  
2   1 Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. 2 Jésus aussi fut invité aux noces, ainsi que ses disciples. 3 Comme le vin venait à manquer, la mère de Jésus lui dit : Ils n'ont pas de vin. 4 Jésus lui répond : Femme, qu'avons-nous de commun en cette affaire ? Mon heure n'est pas encore venue. 5 Sa mère dit aux serviteurs : Faites tout ce qu'il vous dira. 6 Il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs et contenant chacune deux ou trois mesures. 7 Jésus leur dit : Remplissez d'eau ces jarres. Ils les remplirent à ras bord. 8 - Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l'organisateur du repas. Ils lui en portèrent. 9 Quand l'organisateur du repas eut goûté l'eau changée en vin - il ne savait pas d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient - il appelle le marié 10 et lui dit : Tout homme sert d'abord le bon vin, puis, quand les gens sont ivres, le moins bon; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent.
  11 Tel fut le commencement des signes de Jésus, ce qu'il fit à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples mirent leur foi en lui.
  12 Après cela, il descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y demeurèrent que peu de jours.
  
  
  • Comment Marie, la mère de Jésus manifeste-t-elle sa foi ?
  • Comment fut apprécié le vin porté au maître d'hôtel ? De même, que pouvons-nous penser de ce que Jésus nous apporte ?
  • Pourquoi est-il écrit que le Seigneur manifesta sa gloire ?
    
Jésus déclara que son heure n'est pas encore venue, en effet le temps n’était pas encore venu de rétablir toutes choses sur la terre (Romains 8.19 et suivants). Une autre « heure » devait précéder le règne de Christ : l’œuvre de la rédemption devait être accomplie à la croix du Calvaire. Lire Matthieu 26.45, Luc 24.26,…  Aujourd'hui, le Seigneur appelle les hommes à lui, pour les avoir auprès de Lui. A Cana, le Seigneur a manifesté ce que sera le règne lorsqu'il apparaîtra comme Roi, selon un des titres que lui a reconnus Nathanaël, conformément à l'enseignement de l'Ecriture.


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

12:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 2.13 Les marchands du Temple


 
   
2.13-22   Les marchands du Temple

Jésus va de Capernaüm, sur la mer de Tibériade en Galilée, jusqu'à Jérusalem. Ce voyage est fait à l'occasion de la fête de la Pâque, fête célébrée par les Juifs pour commémorer la Sortie d'Egypte. Ils étaient nombreux à se rendre à Jérusalem à cette occasion, venant de toute la Palestine et même de contrées lointaines.
  
  13 La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem. 14 Il trouva dans le temple les vendeurs de bovins, de moutons et de colombes, ainsi que les changeurs, assis. 15 Il fit un fouet de cordes et les chassa tous hors du temple, avec les moutons et les bovins; il dispersa la monnaie des changeurs, renversa les tables 16 et dit aux vendeurs de colombes : Enlevez tout cela d'ici ! Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce ! 17 Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit : La passion jalouse de ta maison me dévorera [Psaume 69.9].
   18 Les Juifs lui dirent : Quel signe nous montres-tu pour agir de la sorte ? 19 Jésus leur répondit : Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour construire ce sanctuaire, et toi, en trois jours, tu le relèveras ! 21 Mais le sanctuaire dont il parlait, lui, c'était son corps. 22 Quand donc il se fut réveillé d'entre les morts, ses disciples se souvinrent qu'il disait cela; ils crurent l'Ecriture et la parole que Jésus avait dite.
  
  • Dieu peut-il accepter qu'un commerce abusif, soit établi au nom de la religion ?
  • Comment les chefs religieux demandent-ils au Seigneur de se justifier ?
  • Que veut dire le Seigneur par ces mots : « Détruisez ce temple » ?
  • A qui est attribuée la puissance de la résurrection du Seigneur ? Voir aussi Jean 10.17-18.
Le temple avait bien été restauré sous Hérode le Grand, et les travaux s’achevaient ; mais ce temple, objet de fierté pour le peuple allait être détruit à nouveau (voir Matthieu 24.1-2). Toutefois Jésus, à ce moment, parlait du temple de son corps, car en Lui Dieu était présent sur la terre. C’est ce que signifie le nom d’Emmanuel (Matthieu 1.23, Esaïe 7.14).


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

11:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 2.23 Croire Jésus


 
    
2.23-25   Croire ce que dit Jésus

Les Juifs réclament des miracles, et plusieurs croient en Jésus à cause des miracles, mais ne reçoivent pas vraiment sa parole.
  
23 Pendant qu'il était à Jérusalem, à la fête de la Pâque, beaucoup mirent leur foi en son nom, à la vue des signes qu'il produisait, 24 mais Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu'il les connaissait tous 25 et parce qu'il n'avait pas besoin qu'on lui présente un témoignage sur l'homme: lui-même connaissait ce qui était dans l'homme.
  
  • Le Seigneur connaît-il tout ce qui est dans les cœurs ? Lisons également  Jean 10.1-6, 2 Timothée 2.19. 
Les motifs pour se joindre aux disciples peuvent être divers, et d’aucuns s’approchent du Seigneur pour des causes diverses, ici ce sont les miracles qui attirent, les guérisons en particulier. Etre chrétien, est-ce suivre des personnes, même remarquables, ou plutôt croire ce que Jésus dit, garder sa parole et la mettre en pratique ?


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

10:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 3.1 Une nouvelle naissance


 
    
Une nouvelle naissance
    
3.1-11   Visite de Nicodème à Jésus

A la fin du chapitre 2, nous avons vu que des personnes paraissaient croire en Jésus, mais non en vérité, cela terminait le chapitre. Notre portion commence par un merveilleux « mais ! ». Un des pharisiens a ressenti la nécessité de s'approcher de Jésus. Cet homme vient en reconnaissant en Jésus un « maître » qui enseigne de la part de Dieu. Il vient de nuit, comme en secret, comme ne voulant pas être vu, mais soulignons encore sa démarche : il va à Jésus ! Et Jésus l'accueille.
  
3   1  Or il y avait parmi les pharisiens un chef des Juifs du nom de Nicodème ; 2 celui-ci vint le trouver de nuit et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un maître venu de la part de Dieu; car personne ne peut produire les signes que, toi, tu produis, si Dieu n'est avec lui. 3 Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si quelqu'un ne naît pas de nouveau, il ne peut voir le règne de Dieu. 

   4 Nicodème lui demanda : Comment un homme peut-il naître, quand il est vieux ? Peut-il entrer une seconde fois dans le ventre de sa mère pour naître ? 5 Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si quelqu'un ne naît pas d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. 7 Ne t'étonne pas que je t'aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau - d'en haut. 8 Le vent souffle où il veut; tu l'entends, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi de quiconque est né de l'Esprit. 

   9 Nicodème reprit : Comment cela peut-il advenir ? 10 Jésus lui répondit : C'est toi qui es maître en Israël, et tu ne sais pas cela ! 11 En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous témoignons de ce que nous avons vu; et vous ne recevez pas notre témoignage.

  
  • L'application scrupuleuse de la Loi, base de la pensée des pharisiens, pouvait- elle introduire Nicodème dans le « Royaume de Dieu » ?
  • Que signifie naître d'eau et de l'Esprit ? Lire Tite 3.4-6 ; 1 Pierre 1.23.
  • Que représente donc « naître de nouveau » ? Lire 2 Cor.5.17,18; Eph.2.5-6. Voir également Jean 1.13 ; 1 Jean 5.1 et suivants.
Nicodème était un homme droit (Jean 7.50). Lorsque la méchanceté des pharisiens à l'égard de Jésus aura été pleinement manifestée, Nicodème montrera publiquement sa foi et son attachement au Seigneur (Jean 19.39). Alors il sera constaté que le souffle de vie l'avait transformé.


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

08:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 3.12 Dieu a tant aimé le monde...

   
3.12-21   Car Dieu a tant aimé le monde...
Le Seigneur souligne ici, en parlant à Nicodème, qu'Il descend du ciel et qu'Il est venu faire connaître, en l’accomplissant, le plan d’amour de Dieu. Le Seigneur évoque les Israélites dans le désert, mordus par les serpents brûlants (Nombres 21.4-9). Dieu a conduit Moïse à fabriquer un serpent d’airain et à le mettre sur un bois, de manière à ce qu’on puisse le voir de loin. Quiconque ayant été mordu par un serpent regardait au serpent d'airain était guéri, sauvé.
  
   12 Si vous ne croyez pas alors que je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous si je vous parle des choses célestes ? 13 Personne n'est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme.
  
   14 Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut, de même, que le Fils de l'homme soit élevé, 15 pour que quiconque croit ait en lui la vie éternelle. 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, pour que quiconque met sa foi en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. 18 Celui qui met sa foi en lui n'est pas jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas mis sa foi dans le nom du Fils unique de Dieu. 19 Et voici le jugement: la lumière est venue dans le monde, et les humains ont aimé les ténèbres plus que la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 20 Car quiconque pratique le mal déteste la lumière; celui-là ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées ; 21 mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu'il soit manifeste que ses oeuvres ont été accomplies en Dieu.

  

  • Qui le Seigneur évoque-t-il quand il dit « nous » au début de ce passage ? Jean 10.30.
  • Quand le Fils de l'homme, a-t-il été « élevé de la terre » ? Lire aussi Jean 8.28 ; Jean 12.32.
  • Quelle est la manifestation suprême de l'amour de Dieu ?
  • Que reçoit celui qui croit en Jésus ? Lire également 1 Jean 5.1,10-12.
De quoi celui qui croit est-il sauvé ? Pourquoi le jugement de ce monde est-il annoncé ?
Nous voici devant le plan d'amour de Dieu ! Donner la vie éternelle à quiconque croit. Pour l'accomplissement de ce plan, il y a des nécessités, marquées par les « il faut » que nous trouvons dans ce chapitre : il fallait que le Fils de l'homme soit élevé sur la croix (v.14); quant à l’homme, il ne peut être sauvé s’il ne naît de nouveau (v.5-8). Dieu donne la vie éternelle à tout homme qui se reconnaît pécheur, regarde à la croix et croit en Jésus et son œuvre rédemptrice.

 

L'Évangile selon Jean se trouve également au site Que dit l'Évangile ?
nantis d'une consultation en ligne de toutes les références citées.

 

07:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Jean 3.22 Témoignage de Jean le baptiseur

    
3.22-30   Témoignage de Jean le baptiseur
  
Les hommes aiment à discuter de « religion ». Un Juif s'approche donc de disciples de Jean le baptiseur et ils s’interrogent sur la purification et sur le fait que Jésus baptise - en fait ce sont ses disciples qui baptisent (Jean 4.2). Ils vont ensemble auprès de Jean lui-même et lui posent la question qui les occupe. Jean leur répond …
  
   22 Après cela, Jésus vint avec ses disciples en Judée; là, il séjournait avec eux et il baptisait.

   23 Jean aussi baptisait à Enon, près de Salim, parce qu'il y avait là beaucoup d'eau ; les gens s'y rendaient pour recevoir le baptême. 24 Car Jean n'avait pas encore été jeté en prison. 25 Or il y eut un débat entre les disciples de Jean et un Juif au sujet de la purification.

   26 Ils vinrent trouver Jean et lui dirent : Rabbi, celui qui était avec toi de l'autre côté du Jourdain et à qui, toi, tu as rendu témoignage, voici qu'il baptise et que tous viennent à lui. 27 Jean répondit : Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. 28 Vous, vous m'êtes vous-mêmes témoins que j'ai dit : Moi, je ne suis pas le Christ, mais c'est devant lui que je suis envoyé. 29 Celui qui a la mariée, c'est le marié; mais l'ami du marié qui se tient là et qui l'écoute éprouve une grande joie à entendre le marié; cette joie, qui est la mienne, est donc complète. 30 Il faut que lui croisse et que, moi, je diminue.

  

  • Quelle est la question posée par l’homme qui est allé auprès de Jean ?
  • Jean le baptiseur est celui qui est « de la terre ». Quel nom se donne-t-il ? Et quel nom donne-t-il à Jésus ?
  • Quelle est la mission et la position de Jean, le titre qu’il se donne. Quelle est aussi sa joie, ainsi qu’il l’exprime lui-même ?
  • La mission de Jean le baptiseur est-elle près de se terminer lorsque le Seigneur Jésus paraît ? Comment pouvons-nous attester réellement que Dieu est vrai ?
Ainsi, Jésus est le messager venu du ciel, et aussi Celui qui nous ouvre le ciel. Jean le baptiseur a parlé des choses de la terre, et les hommes qui sont allés à lui sont ceux qui ont compris que leur état, leur vie, impose qu'ils se repentent devant Dieu.

 

L'Évangile selon Jean se trouve également au site Que dit l'Évangile ?
nantis d'une consultation en ligne de toutes les références citées.

 

06:00 Publié dans EVANGILE SELON JEAN, Jean 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric