20/06/2013

Troisième épître de Jean


 

 
 
TROISIÈME ÉPÎTRE DE JEAN
 

 
1-8  Adresse à Gaïos

 
Le destinataire de cette lettre est nommé, non pas sa localité… et d’ailleurs la situation évoquée pourrait arriver en tout lieu où des chrétiens se réunissent ! Nous y discernons la situation de trois croyants… plus la quatrième, Jean qui écrit la lettre. Le premier cité, le destinataire, est un homme fidèle, assumant sa responsabilité dans son assemblée…

 
1 L'ancien, à Gaïos, le bien-aimé, que, moi, j'aime dans la vérité. 2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et que tu sois en bonne santé, tout comme ton âme prospère.
3 Je me suis beaucoup réjoui, en effet, lorsque des frères sont venus, et qu'ils ont rendu témoignage à la vérité qui est en toi et à la manière dont, toi, tu vis dans la vérité. 4 Je n'ai pas de plus grande joie que d'entendre dire que mes enfants vivent dans la vérité. 5 Bien-aimé, tu agis selon la foi dans tout ce que tu fais pour les frères, même étrangers ; 6 ils ont rendu témoignage à ton amour devant l'Eglise. Tu feras bien de leur fournir, d'une manière digne de Dieu, ce dont ils ont besoin pour leur voyage. 7 Car c'est pour le Nom qu'ils sont sortis, sans rien recevoir des gens des nations. 8 Nous, donc, nous devons accueillir de telles personnes, pour être des collaborateurs de la vérité.

 
  • Accueillir les autres chrétiens, non pas en vertu de leurs qualités, de leur notoriété ! Lire Rom.15.7 et 16.1-2. Lire aussi Rom.12.13 ; Héb.13.2 (et Gen.18.1-8) ; 1 Pier.4.9.
  • Qu’est-il dit de celui qui pratique l’hospitalité envers un serviteur ?
L’hospitalité est bien ici le fait de prendre soin de celui qui est de passage, ou aussi de ceux qui manquent de ressources. C’est une expression dec et amour fraternel auquel le croyant est exhorté. Le motif cité en Romains 15.7 mérite que l’on s’y arrête.

 
9-12  Diotrèphe et Démétrios

 
Un cas inverse est cité ! Cet homme illustre bien ce qui se passe dans des groupements chrétiens. Un homme prend de fait l’autorité, le pouvoir, et s’oppose à recevoir des frères, voire les chasse…

 
9 J'ai écrit quelque chose à l'Église ; mais Diotrèphe, qui se plait à être le premier parmi eux, ne nous accueille pas. 10 C'est pourquoi, si je viens, je rappellerai les oeuvres qu'il fait, en répandant contre nous des paroles mauvaises ; non content de cela, lui-même n'accueille pas les frères, et ceux qui souhaitent le faire, il les en empêche et il les chasse de l'Église. 11 Bien-aimé, n'imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu ; celui qui fait le mal n'a pas vu Dieu. 12 Tous, et la vérité elle-même, rendent témoignage à Démétrios ; nous aussi, nous lui rendons témoignage, et tu sais que notre témoignage est vrai.

 
  • Qu’est-il recommandé à Gaïos, relativement à Diotrèphe : la chose à faire, la chose à ne pas faire ?
  • Celui qui agit mal ! Qu’est-il dit de lui ?
  • Que semble-t-il de Démétrios ? Quel semble le motif pour lequel il est cité ?
Il nous semble bien que Gaïos n’avait pas à être enseigné quant à la marche à suivre dans la situation évoquée, notamment touchant Démétrios, mais il reçoit ici une marque de communion de l’apôtre, et par cette lettre, une aide sans doute face à Diotrèphe. L’encouragement à tenir le cap de l’affection fraternelle, sans s’occuper lui-même de tenter redresser Diotrèphe…

 
13-15  Finale de la lettre

 
La lettre se termine par des paroles simples, sans aucune emphase oratoire, qui donnent un sentiment d’une grande simplicité dans les contacts entre les croyants.

 
13 J'aurais beaucoup à t'écrire, mais je ne veux pas le faire avec l'encre et la plume. 14 J'espère te voir bientôt, et nous parlerons de vive voix. 15 Que la paix soit avec toi ! Les amis te saluent. Salue les amis, chacun par son nom.

 
 
Il faut retenir les tableaux que nous donnent cette courte lettre. Elle nous conduit à la lecture des lettres aux sept assemblées d’Asie au livre de l’Apocalypse. Une vision large des diverses situations propres à des assemblées chrétiennes en divers lieux et assurément en toutes les époques…

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

Les commentaires sont fermés.