17/06/2013

Marc 14:12-21 Du repas pascal à Gethsémané


 

14:12-15:47  La Passion du Christ

Le cinquième jour se lève, au cours duquel le Seigneur paraîtra encore à Jérusalem. Peut-être est-ce au cours de ce jour que des Grecs montés à la fête demandèrent à le voir, et qu’aussi une voix se fin entendre du ciel : "Et je l'ai glorifié, et je le glorifierai de nouveau." (Jean 12:28). En ces circonstances, des paroles furent prononcées par des personnes de la foule, exprimant le doute. Et ceci conduisit le Seigneur à rappeler un passage d’Ésaïe, pleurant sur cet aveuglement (Ésaïe 6:9-10). Ces passages de l’évangile selon Jean (12:20-50) paraissent bien terminer le ministère public de Jésus.
 
Le soir de cette journée, dès le repas de la pâque qu’ils prirent ensemble dans une maison de Jérusalem, vint un temps privilégié de communications particulières aux douze, et bien vite aux onze. Et ensuit, pour Jésus, la solitude devant ceux qui voulaient qu’il fût mis à mort.

 
14:12-42  Du repas pascal au jardin de Gethsémané

 
Marc présente quelques faits seulement, comme pour que nous fixions les actes en mémoire, laissant l’enseignement à d’autres. Au temps où Marc écrit cet évangile, les apôtres communiquaient la doctrine, ce qui fonde la foi, et plus tard, Jean mettra par écrit, vers la fin de sa vie, l’essence de la foi chrétienne. En portant ainsi l’accent sur ce qui fut accompli, fixant les jalons essentiels de la vie de Jésus, Marc présente le serviteur accomplissant l’œuvre qui lui est confiée (Exode 21:5, Ésaïe 11:1-5, 42:1, 52:13, 53:11).
 
Le service public est achevé, et vient alors l’œuvre ultime.

 
14:12-21  Le repas pascal
Matthieu 26:17-25 et Luc 22:7-23

C’est le Seigneur qui conduit tous les événements conduisant à sa mort sur la croix. De même que l’ânon était prêt pour l’entrée glorieuse à Jérusalem (Marc 11:2), la chambre est réservée pour le repas de la pâque. Et à l’occasion de cette célébration de la sortie d’Égypte, le Seigneur annonce le fondement d’une meilleure libération (Galates 5:1).

12 Et le premier jour des pains sans levain, lorsqu'on sacrifiait la pâque, ses disciples lui disent : Où veux-tu que nous allions préparer ce qu'il faut, afin que tu manges la pâque ? 13 Et il envoie deux de ses disciples et leur dit : Allez à la ville ; et un homme portant une cruche d'eau viendra à votre rencontre ; suivez-le. 14 Et où qu'il entre, dites au maître de la maison : Le maître dit : Où est mon logis où je mangerai la pâque avec mes disciples ? 15 Et lui vous montrera une grande chambre garnie, toute prête ; apprêtez-nous là ce qu'il faut. 16 Et ses disciples s'en allèrent et entrèrent dans la ville, et trouvèrent tout comme il leur avait dit ; et ils apprêtèrent la pâque
 
17 Et le soir étant venu, il vient avec les douze. 18 Et comme ils étaient à table et qu'ils mangeaient, Jésus dit : En vérité, je vous dis que l'un d'entre vous qui mange avec moi, me livrera. 19 Et ils commencèrent à s'attrister et à lui dire l'un après l'autre : Est-ce moi ? Et un autre : Est-ce moi ? 20 Mais répondant, il leur dit : C'est l'un d'entre les douze qui trempe avec moi au plat. 21 Le fils de l'homme s'en va, selon qu'il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme par qui le fils de l'homme est livré ! Il eût été bon pour cet homme-là qu'il ne fût pas né.
  • L’homme portant une cruche d’eau ! Sans doute pouvons-nous y voir une allégorie, mais dans une première lecture, que penser des disciples ainsi envoyés, qui s’appliqueront à faire ce qui leur est ainsi demandé ?
  • “Est-ce moi ?” Ces pensées furent à l’esprit de plus d’un. Comment le comprendre ?
Nous passons ici d’une obéissance simple de ces hommes qui partirent sans poser de question à la rencontre de signes bien ténus. Ils font confiance au Seigneur. Mais lorsqu’il s’agit d’eux-même, ils envisagent même de pouvoir être celui qui livrerait Jésus. Et cela nous indique qu’aucun d’entre eux ne paraît s’estimer assez fort pour résister si la pression est trop forte.

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

15:51 Publié dans EVANGILE SELON MARC, Marc 13 à 16 | Commentaires (0) | Eric

Les commentaires sont fermés.