30/11/2011

Philippiens 3:1 La joie dans le Seigneur


 

TENIR FERME
Philippiens 3:1-4:9

 
La joie dans le Seigneur– 3:1-3

Comme nous l’avons lu plus haut, l’apôtre a constamment en vue "le jour de Christ", ce jour où le Seigneur mettra en lumière les choses cachées des ténèbres, et manifestera ainsi les conseils des cœurs ; et alors chacun recevra sa louange de la part de Dieu (1 Cor.4.5). Ainsi il reprend la plume, dirions-nous, il ajoute quelques lignes, des conseils ! Car il est conscient des dangers qui guettent tous les croyants…
L’apôtre parle de mauvais ouvriers, et dans des termes particulièrement forts ! Jamais l’apôtre ne pourrait reprocher à quelqu’un d’être pour lui-même astreint à des lois, voyons Rom.14.2-9. Mais d’intervenir auprès de croyants pour leur ôter la joie en leur imposant des règles cultuelles, voilà qui le fait frémir. C’est là toute l’épître aux Galates, où nous pouvons lire : "le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix, la longanimité, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance : contre de telles choses, il n'y a pas de loi" (Gal.5.22-23). Et la tradition du peuple d’Israël lui donne raison. Que de fois ne lisons-nous pas dans la Bible hébraïque : "Réjouissez-vous !" (Lév.23:40). Garder à l’esprit la grandeur du don de Dieu, et la joie de la réconciliation, est une sauvegarde pour le chrétien.

3    1 Au reste, mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur : vous écrire les mêmes choses n’est pas pénible pour moi, et c’est votre sûreté. 2 Prenez garde aux chiens, prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde à la concision ; 3 car nous sommes la circoncision, nous qui rendons culte par l’Esprit de Dieu, et qui mettons notre fierté dans le christ Jésus, et qui n’avons pas confiance en la chair. 

  • Qu’est-ce qui explique l’extrême violence de ces expressions touchant les mauvais ouvriers ? Lire Galates 1.6-9, 5.1-12.
  • La circoncision qui n’est pas pratiquée dans la chair ! Il faut lire Deut.10.16, 30.6 ; Jér.4.4.
  • Que signifie « rendre culte » ? Pour le sens général nous pouvons lire Deut.11.13, Rom.1.9. Mais il se trouve aussi dans la Loi de Moïse un culte cérémoniel présenté à Dieu, suivant un rituel précis. Qu’en est-il du culte chrétien ? Lire Jean 4.20-24. Qu’implique cette mention « par l’Esprit » ?
  • Que signifie ici la « confiance en la chair » ? Lire Gal.3.1-3. Et en quoi cela est-il indiqué en absolu contraste avec la confiance en l’œuvre de Jésus ?
Cette question est importante, car elle établit un contraste absolu entre deux attitudes possibles, et pouvant être vécues l’une comme l’autre avec grande sincérité, et l’une comme l’autre attachées à des préceptes moraux de valeur. Une attitude consiste à œuvrer en vue de "mériter son ciel", et donc avoir confiance en sa propre capacité. L’autre se reconnaît redevable d’un mérite acquis par Autrui, rendant gloire au Seigneur Jésus pour son sacrifice expiatoire. D’un côté ceux qui se disaient capables d’accomplir la Loi (Exode 19.8 et 24.3) et de l’autre ceux qui reçoivent le don de la grâce (Psaume 25.7). Lire Gal.3.8-14 et Rom.4.13-5.11.

 

 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

08:00 Publié dans PHILIPPIENS | Commentaires (0) | Eric

Les commentaires sont fermés.