08/03/2013

Mat.9:37 Trop peu d'ouvriers


 

Il y a peu d’ouvriers… - 9:35-37
Marc 1:1-12 et Luc 3:1-6

Toutes les villes, tous les villages… Le Seigneur proclame la bonne nouvelle, et accompagne sa parole de gestes de compassion…

35 Jésus parcourait toutes les villes et les villages ; il enseignant dans leurs synagogues, proclamant la bonne nouvelle du royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.
 
36 A la vue de la foule, il fut ému de compassion, parce qu’ils étaient las et dispersés, comme des brebis qui n’ont pas de berger. 37 Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers ; priez donc le Seigneur de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.

  • Comparant avec la population rencontrée par Jésus dans ces mois de pérégrination en Galilée, comment voyons-nous la population qui nous entoure aujourd’hui ?
  • La conclusion de ce passage est-elle différente de celle que nous pouvons faire en nos jours ? Et ne l’était-elle pas déjà bien avant la venue de Jésus ? Ésaïe 53:6, Ézéchiel 34:6.
  • Qui est le maître de la moisson ? Un homme peut-il s’introduire dans le champ selon ses propres aspirations et sa propre autorité ?
Les questions qui pouvaient se poser aux disciples accompagnant Jésus, se posent aujourd’hui avec autant d’acuité. De multiples bergers qui se contredisent les uns les autres, des brebis cherchant un chemin au milieu de la confusion… Et le Seigneur montre alors le point d’ancrage essentiel, le chemin sur lequel fonder sa vie, le rocher sur lequel s’appuyer, tel que la maison construite dessus ne s’écroule pas lorsque vient la tempête (Mat.7:24).
 
Mais pour que cette parole soit connue, ne faut-il pas des "envoyés" pour la faire connaître ? Alors le Seigneur prépare ses apôtres à cette tâche…

 

ACCEDER A L'INDEX
DE L'EVANGILE SELON
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

11:04 Publié dans Matthieu 09 à 12 | Commentaires (0) | Eric

Les commentaires sont fermés.