09/03/2013

Mat.8:28 Délivrance en terre étrangère


 

Le démoniaque au pays des Gadaréniens – 8:28-34
Marc 5:1-20 ; Luc 8:26-39

Arrivés à l’autre rive, Jésus et ses disciples se trouvent en Décapole, une colonie grecque à l’est du Jourdain, hors donc du pays d’Israël. Ce ne sera pas le seul parcours hors des frontières ; les évangiles nous parlent d’une visite dans la région de Sidon, en Phénicie, et aussi au nord, à Césarée de Philippe, en Syrie. Matthieu, s’adressant aux Juifs, et reprenant cette scène parmi les multiples circonstances rencontrées au cours du ministère du Seigneur, désirait manifestement souligner le caractère universel de l’évangile, conformément à la parole des prophètes.
 
Il est question de "démoniaques" ! Les évangélistes s’expriment dans les termes communs de l’époque, alors que les maladies mentales n’étaient pas connues. Jésus se trouve face à des hommes qui n’avaient plus le contrôle de leurs actes, des malheureux. Des attitudes d’une rare violence, une impossibilité de vivre en société… Bref, une situation de très grande douleur.

28 Quand il arriva à l’autre rive, dans le pays des Gadaréniens, deux démoniaques, sortant des sépulcres, vinrent à sa rencontre. Ils étaient si violents que personne n’osait passer par là. 29 Ils lui crièrent : Qu’y a-t-il entre nous et toi, Jésus, Fils de Dieu ? Es-tu venu ici avant le temps pour nous tourmenter ? 30 Or il y avait, loin d’eux, un grand troupeau de pourceaux en train de paître. 31 Les démons le supplièrent : Si tu nous chasses, envoie-nous dans ce troupeau des pourceaux. 32 Il leur dit : Allez. Ils sortirent et s’en allèrent dans les pourceaux. Alors tout le troupeau se précipita dans la mer, du haut de l’escarpement, et ils moururent dans les eaux. 33 Ceux qui les paissaient s’enfuirent et, s’en étant allés dans la ville, racontèrent tout, et ce qui était arrivé aux démoniaques. 34 Alors toute la ville sortit au-devant de Jésus ; dès qu’ils le virent, ils le prièrent de se retirer de leur territoire.

  • Que paraît indiquer, dans le chef de ces personnes d’entre les nations, la parole attribuée à des esprits mauvais : "Es-tu venu ici avant le temps pour nous tourmenter" ?
  • Les pourceaux sont, aux termes de la Loi de Moïse, des animaux impurs. Mais nous sommes ici parmi des gens des nations. Qu’indique cette soumission à la puissance de Jésus ?
  • Alors qu’une merveilleuse délivrance a été produite par la parole du Seigneur, pourquoi celui-ci est-il poussé à s’en aller ?
Un miracle saisissant, des hommes délivrés d’une rare déchéance, mais des pourceaux précipités dans la mer… Alors les hommes regardent à leur perte, au troupeau qui est perdu, et ils repoussent le Seigneur. Mais, nous le savons, le message de l’évangile est pour tous les hommes, et des Grecs ne manquent pas d’être saisi par la parole des prophètes d’Israël, et se rendent à Jérusalem pour la fête de la pâque juive. Parmi eux, plusieurs désirèrent voir le Seigneur, disant à Philippe : "Seigneur, nous désirons voir Jésus" (Jean 12:21). C’était la veille de la Passion.

 

ACCEDER A L'INDEX
DE L'EVANGILE SELON
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

01:20 Publié dans Matthieu 05 à 08 | Commentaires (0) | Eric

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.