10/03/2013

Mat.4:12 Ministère de Jésus en Galilée


 

MINISTERE DU SEIGNEUR EN GALILEE
Matthieu 4:12-25

Jésus avait donc quitté Nazareth pour se rendre au baptême de Jean ; il semble bien qu’il demeura quelques temps en Judée, vu que quelques événements se produisirent entre le baptême de Jésus et ce qui suit dans notre évangile, à savoir le rassemblement de ses premiers disciples et la rencontre de nuit avec Nicodème (Jean 1:19-3:36). Ces faits relatés par Jean ne sont pas mentionnés dans les évangiles synoptiques, leurs auteurs ayant manifestement voulu mettre l’accent sur le fait que Jean était le précurseur annoncé par le prophète Michée, lequel quitte la scène publique dès que le Seigneur entreprend son ministère.
 
Lors de l’emprisonnement de Jean le baptiseur, donc, Jésus établit le centre de son service en Galilée, à Capernaüm au bord de la mer de Galilée. Et commence alors ce ministère qui le fit se rendre dans les bourgades de Galilée. Il y parle de ce qu’est la vie de croyant, ce que Dieu attend d’eux, et apporte en tous lieux où il se rend les consolations attendues par ceux qui étaient éprouvés. Ses paroles sont rassemblées par l’évangéliste sous forme d’un seul discours : le "Sermon sur la Montagne". Dieu est venu auprès des hommes – Emmanuel – et se trouvant parmi eux, nombre viennent auprès de Lui pour entendre ses enseignements. Non que tous le reçoivent comme le Messie, non que tous poursuivront dans ce chemin, mais les manifestations de grâce, la compassion qui jaillissait de cet homme, les paroles de grâces et de paix qui leur apportaient du réconfort étaient de puissants aimants pour que des hommes et des femmes viennent en nombre pour le voir et l’entendre lorsqu’ils abordaient leur village ; et même nous est-il dit on venait de loin pour l’entendre, et des enfants lui étaient présentés pour qu’il les bénisse….

 
Début du ministère en Galilée – 4:12-17
Marc 1:14b-15 ; Luc 4:14-15 ; Jean 4:1-6,43-45

Ésaïe, quelque sept cents années auparavant, avait annoncé la venue du Seigneur, Fils de David, et souligné que par cette venue, c’est le Seigneur Dieu lui-même serait au milieu de son peuple. Il avait même indiqué la région de la terre d’Israël où il devait paraître, à savoir cette région du nord, si éprouvée au temps où le prophète parlait : le territoire qui avait été donné à Zabulon et Nephtali lors du partage du pays (Josué 19:16, 32, Ésaïe 9:1-2), au nord-ouest de la mer de Galilée. Et elle est bien devenue la "Galilée des nations", la première contrée de la terre d’Israël dont le peuple fut dépossédé. Nombre de ses habitants furent, à l’époque, envoyés en exil (2 Rois 15:29), dix ans avant la chute de Samarie, un siècle et demi avant la destruction de Jérusalem et l’exil des Judéens à Babylone.
En 733/732 avant notre ère, Tiglath-Pileser III, fondateur de l’empire Assyrien, conquit Damas et annexa également cette région de Zabulon et Nephtali, le nord de la Galilée. Bien des habitants furent envoyés en exil dans la région d’Assur. Ce monarque est le premier à procéder ainsi à des déportations comme moyen de domination.
C’est donc en un lieu haut en symbole que le Seigneur établit le centre de son ministère, à Capernaüm, dont le nom signifie "Bourg de consolation"… Il accomplit ainsi la parole qu’Ésaïe prononça au temps même où ces événements dramatiques s’accomplissaient (Ésaïe 8:23-9:5).
 
Quelques mois peut-être se sont passés depuis le baptême de Jésus, quand Jean le baptiseur fut arrêté et emprisonné. Sa mission publique s’est ainsi dramatiquement terminée.

12 Lorsque Jésus apprit que Jean avait été livré, il se retira en Galilée ; 13 et ayant quitté Nazareth, il alla demeurer à Capernaüm, qui est au bord de la mer, sur les confins de Zabulon et de Nephthali, 14 afin que fût accompli ce qui avait été dit par Ésaïe le prophète, disant : 15 "Terre de Zabulon, et terre de Nephthali, chemin de la mer au delà du Jourdain, Galilée des nations : 16 le peuple assis dans les ténèbres a vu une grande lumière ; et sur ceux qui sont assis dans la région, dans l’ombre de la mort, la lumière s’est levée sur eux" [Ésaïe 9:1-2].
 
17 Dès lors Jésus commença à prêcher et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux s’est approché.

  • Pensons à ce que représente "l’ombre de la mort", en considérant cette population de Galilée, et tous les peuples de la terre. (Psaume 23:4, Job 3:3-5,10:20-22)
  • Ce peuple, enveloppé dans l’ombre de la mort, voit une grande lumière. C’est une considération qui mérite que l’on s’y arrête. Qu’est-ce que cette lumière qui illumine une vie pour en changer le cours ? (Psaumes 4:6, 27:1, 36:9, 112:4… Jean 1:4,9…)
Nous sommes, ici, devant un événement majeur. Le Seigneur quitte la Judée, traverse la Samarie (Jean 4:4) et centre son ministère sur les bourgades de Galilée.

 

ACCEDER A L'INDEX
DE L'EVANGILE SELON
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

18:00 Publié dans Matthieu 01 à 04 | Commentaires (0) | Eric

Les commentaires sont fermés.